Liste des Potagers
Liste des Photos
Liste des Commentaires
Carte des Potagers
Echanges de graines (8)
Echanges de plants (3)
Echanges de fruits et legumes (1)
Echanges de materiels (1)
Mon Plan 2d
Mon Plan 3d
Plan 2d
Plan 3d
Vrai / Faux dans la nature
Quizz
calendrier
Vous aimez le Potager de la Cour Verte ? Alors n'hésitez pas à commander sur Amazon à partir de l'onglet "BOUTIQUE". Cela ne vous coûtera pas plus cher et permettra de reverser au Potager de la Cour Verte un petit pourcentage du bénéfice d'Amazon sur votre transaction. En vous remerciant par avance de ce geste.
Se connecter au forum
Potager chargé : aucun

Retourner la terre... ou non ?

Le sol du potager dans tous ses états...

Retourner la terre... ou non ?

Message par freddyh » 04 Février 2015, 21:52

Pourquoi le jardinier bêche-t-il ?

Au moment de planter ou de semer, il est préférable que la terre soit meuble et aérée. Cela permet aux racines des plantes de se développer facilement.
Alors, le jardinier bêche, pour décompacte peu à peu la parcelle ou le massif. Il en profite (c'est l'autre justification du bêchage) pour supprimer les racines ou les cailloux qu'il pourrait rencontrer.
Est-ce la meilleure façon d'obtenir un sol meuble, et surtout fertile ? C'est le poids de la tradition (mon père faisait comme ça, et avant lui mon grand-père...), tout milite pour la reproduction de ce geste séculaire.

Un miroir en trompe-l'œil

Au moment de la plantation, l'objectif semble atteint. En réalité, on peut pointer plusieurs problèmes :

- la fatigue, d'abord : bêcher, c'est épuisant et cela use le dos
- la vie du sol a été complètement chamboulée par ces retournements
- chaque pluie durcit ce sol nu, qui devient dur et se craquèle
- ce travail va devoir être renouvelé chaque année
- la fertilité de la terre diminue à chaque répétition, au point que l'on doive ajouter des amendements (engrais, compost...) pour la rendre apte à la culture.

L'exemple de la Nature

Regardons autour de nous, dans la nature, les plantes poussent fort bien. Or, personne ne travaille le sol !
Voilà qui conduit à se poser des questions.

Le sol est vivant

La terre n'est pas un simple « support de culture ». C'est un milieu vivant !

C'est une chaîne qui se compose de la façon suivante :

- matières organiques (feuilles, brins d'herbe, BRF ou compost) sur et dans le sol
- de l'air et de l'eau qui permettent la dégradation de cette matière organique
- des vers de terre, qui s'attaquent à cette matière organique et la transportent en profondeur
- des micro-organismes, enfin, qui dégradent les rejets des lombrics et les transforment en nutriments assimilables par les végétaux.

Notez l'importance de l'air, le même que vous apportez au cœur du tas de compost lorsque vous le retournez ! Sans lui, pas de dégradation de la matière organique.

Changer les habitudes

Connaître cette chaîne, la respecter et l'encourager constitue un moyen efficace et beaucoup moins fatigant de créer et conserver au fil des années un sol fertile et propre à la culture. Cela impose de revoir certains comportements.

- Plutôt qu'apporter des engrais aux plantes, nourrissez la terre, en incorporant de la matière organique. C'est le principe du Bois Raméal Fragmenté (BRF); également celui de l'enfouissement des engrais verts.
- Evitez les piétinements répétés, qui tassent le sol. Créez des allées, posez des planches au milieu des massifs.
- Paillez la terre : elle est ainsi protégée des pluies qui la compactent. Ne laissez jamais nue une parcelle non travaillée. Recouvrez-la d'un paillis de feuilles mortes, ou mieux semez un engrais vert.
- Préférez la binette ou la griffe à la bêche : elles travaillent en surface et ne déstructurent pas le sol.

Un outil à adopter

Grelinette, ou quelque soit le nom que l'on donne à cette « bio-fourche » qui vise à ameublir la terre sans la retourner. On plante les dents dans le sol, puis l'on tire les 2 manches à soi. La terre est décompactée et aérée, sans retournement. Le tout sans se pencher... Adieu le mal de dos !

Les limites de l'exercice

Ces changements d'approche valent la peine d'être essayés. Mais si votre sol est très argileux, que votre terre a été travaillée classiquement pendant des années, tout arrêter du jour au lendemain ne donnera pas le miracle espéré.
Commencez par préférer la fourche bêche à la bêche, trop destructrice. Couvrez le sol, apportez de la matière organique en surface. Vous serez surpris de constater que la terre redevient fertile et plus facile à travailler lorsque la vie s'y réinstalle !


Source: Gerbeaud
Amicalement.
Freddy

Image Aubange se trouve à hauteur du point vert en bas de carte.
Avatar de l’utilisateur
freddyh
Administrateur
 
Message(s) : 3048
Inscription : 25 Avril 2012, 21:19
Localisation : Aubange - Belgique

Re: Retourner la terre... ou non ?

Message par franois » 12 Février 2015, 23:10

une vidéo où Claude Bourguignon nous explique pourquoi ne pas retourner le sol (23 mn mais super intéressant)

https://www.youtube.com/watch?v=K7wbDr_P8NU
franois
 
Message(s) : 109
Inscription : 25 Mars 2014, 17:39

Re: Retourner la terre... ou non ?

Message par Jammy » 09 Juin 2015, 16:29

Effectivement il y a une différence entre retourner la terre et la bécher. Une méthode différentes, et certains diront qu'il faut la retourner et que rien ne vaut un bon labour, d'autres non et vont préférer jouer de la grelinette. Moi je suis plutôt partisante de la méthode douce mais bon...
Cultiver des produits sains et frais, rien de mieux !
Miam la bonne pizza chez Allopizza34
Jammy
 
Message(s) : 3
Inscription : 03 Juin 2015, 12:09


Retour vers La terre de vos potagers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron